Page français

Le Docteur Agneta Schnittger est diplômée de la faculté de Médecine à Stockholm, spécialiste en  Gynécologie -Obstétrique et auteur d’une  thèse sur les alpha-foetoproteines en pratique obstétricale. Elle  a également publié plusieurs articles scientifiques se rapportant à l’obstétrique. Elle est fondatrice de la «  Karolina kliniken » en Suède, clinique spécialisée dans le traitement de l’infertilité. Ancienne membre de la “ Royal Society of Médicine”, elle a donné des  consultations de gynécologie à Londres (1993-2000) puis en France, dans le Vaucluse (2004-2010). Diplômée  de Nutrition, de Diététique Thérapeutique et de Diabétologie de 3ème cycle de l’Université de Montpellier 1.
Elle est également membre de la Fédération Françaises de Massage Relaxant Traditionnel (FFMRT).

SOMMAIRE:

Pourquoi un changement de style de vie ?- La motivation ? FAQ- Questions courantes

Les régimes riches en protéines ou en lipides. Glucosides, lipides et corps cétoniques. Cétogenèse IF Rating = Inflammation Factor Rating. Tabagisme, résistance à l’insuline et syndrome métabolique Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), obésité, résistance de l’insuline et syndrome métabolique. Renforcement musculaire, sports d’endurance et diabète type 2. Dépense d’énergie après amaigrissement et la diète d’Indice-Glycémique- Bas Sédentaire- un facteur métabolique de risque indépendant Manque de sommeil, syndrome métabolique et obésité Theorie Chinoise Combattez la déprime et la dépression, grâce au massage Impérial Les résultats 2012 de l’enquête ObEpi Santé Diététique Argent colloïdal   Diabétologie

L’argent colloïdal puisse jouer une importance non négligeable dans l’avenir. Source En Suède se déroule une discussion intense sur l’efficacité et sur les effets secondaires d’argent colloïdal (AC) surtout sur les medias numériques et sociaux. Argent colloïdal est des toutes petites particules dispersées dans de l’eau purifié. Les concentrations sont de 5 ppm jusqu’à 20 ppm (parts per million). On peut dire que pour 0,1g argent il faudra 99,999 g de l’eau. Quatre-vingts percent de particules sont ionisés et les vingt percent restent sont des particules inertes. Des particules de cette taille minuscule puissent pénétrer les parois de cellules humains, mais aussi des bactéries, des champignons, des virus et bien sûr des cellules cancérogènes et fragiles. On puisse comparer ses tailles avec des particules de LDL-cholestérol, qui abiment nos vaisseaux et contribuent à l’artériosclérose. Tout le monde a des oligoéléments d’argent dans le corps, soit des humains soit des animaux. Le plus part d’argent, qu’entre dans notre corps, vient de l’eau portable et la nourriture. Nous débarrassons au minimum 99 percent par des fécales et l’urine. Notre terre contient des petites concentrations d’argent, que se trouve dans les fruits et des légumes ou dans les animaux qu’on consume. Normalement nous ingestions 70-88 micro gramme par jour. Pendant la vie, ça donne maximum 10g argent, équivalent de NOAEL (No Observable Adverse Effect Level) selon OMS. Ca correspond de six cuillères à café par jour pendant 80 ans. L’argent pure n’était pas néfaste. Si l’argent sera accumulé dans le corps à cause d’un foie très mal fonctionné ou par exemple par l’argent sous forme nitrate ou chlorite, la seule effet secondaire sera une peau bleue coloré, dit argyrie. Elle sera la pour toujours mais n’était pas dangereux. OMS déclare dans ses lignes directrices pour l’argent dans l’eau potable, qu’elle peut container jusqu’à 100 microgrammes d’argent par litre pour effet bactériostatique et jusqu’à 150 microgrammes par litre pour les propriétés désinfectantes. Deux cuillères à café de 10 ppm d’eau colloïdale est équivalente à 100 microgrammes d’argent pur. L’usage d’argent comme désinfectant compte plusieurs mille d’années. On a utilisé l argent colloïdal comme purifiant de l’eau potable dans les citernes de l’eau potable des navires depuis les années soixante-dix. Ainsi NASA utilise des particules de nano comme purifiant à recyclage de l’eau sur les navires d’espace. Argent colloïdal est registré (juridiquement) comme purifiant de l’eau. On utilise aussi argent colloïdal comme désinfectant sur les plans de travail dans les hôpitaux et quand même dans le métro japonais sur les poignées et les supports. En Suède il est depuis l’année 2010 interdit de commercialisé l’argent colloïdal comme oligoélément pour prophylaxie et pour traiter les maladies. L’autorité suédoise correspondant à l’HAS crainte trois effets secondaires graves comme l’argyrie, crainte que les ions argent puissent faire les bactéries résistent aux antibiotiques et que les particules d’argents puissent attacher aux protéines de corps, donnant un effet néfaste aux cellules corporelles. FDA (Food and Drug Administration) aux Etats Unis a fait un jugement opposite et donne d’accord d’utiliser argent colloïdal comme oligoélément. Des millions d’américains prennent d’argent colloïdal sans effet secondaire. Americain Biotech Labs a fait une étude de sécurité sur l’argent colloïdal sans découverte d’effet secondaire, aucune pathologie de biométrie ou par IRM de poumons, de cœur ou des organes de ventre. Depuis les dernières six années, il y a des études très pertinentes sur les modes de fonctionnement et sur les effets positive et négative d’argent colloïdal, testés aux différentes tailles de particules et différents concentrations. L’effet est plus souvent bien avec 10 ppm, mais l’effet était plus vite avec 20-30 ppm. Les petits tailles de 5-10-20 nm sont les plus efficace. Les études sont effectuées in vitro sur les cellules vivantes aux laboratoires mais aussi sur les animaux comme des rongeurs. Sur les humaines on trouve très peu des études que s’occupent des maladies infectieux et cancéreux. Aucun laboratoire s’intéresse à conduire des études de substances non patentable. Par contre il y en a pas mal d’anecdotes sur media sociaux. Argent colloïdal n’était pas reconnu comme médicament en défaut des études d’observatoire et prospective de patients. Les études déjà fait après des hypothèses métaboliques sont très promissent et puissent avoir un grand impact de notre avenir. Les chercheurs ont confirmé plusieurs différents modes d’action. C’est montré que les particules d’argent puissent introduire les parois de bactéries et les abiment sur la route de cytoplasme jusqu’aux mitochondries. Arrivés sur place les particules sont inflammatoires et fabriquent des spécimens oxydative réactive (ROS en anglais) qui fait les mitochondries à succombés et la bactérie décède (apoptos). Cette mode d’action est commune pour toutes les bactéries et explique pourquoi AC fonctionne comme un antibiotique « large spectral ». Les bactéries mortes attirent encore des particules et réagirent comme des zombies pour tuer encore des bactéries toujours vivants. AC attaque alors l’alimentation énergique et le survivre des bactéries. Davantage les chercheurs ont trouvé que l’AC est efficace contre les staphylococcies jaunes résistent à methicillin (MRSA), E coli résistent et Pseudomonas. C’est des bactéries que forment une protection de bio film autour les parois, que sont imperméable pour l’antibiotique conventionnel mais accessible pour les particules d’argents. Le contient de bio film devient instable, parce que les AC se lient avec certain molécules de bio film. Les AC puissent aussi pénétrer les bacilles tuberculoïdes résistants. Vu la difficulté de trouver des nouvelles familles antibiotiques non résistants, s’ouvre ici la possibilité de trouver des substances biocides. Ensuite, les chercheurs ont testé l’effet d’AC en combinassions d’antibiotique traditionnel, comme Cefuroxime, Gentamycine, Tétracycline, Erythromycine et encore plusieurs antibiotiques, sur différant cellules mammifères. L’effet était synergétique, ça veut dire que l’effet antibiotique était plus efficace, quand même avec une dose réduite. Les soins utilisent des compresses traitées des ions d’argent pour des plaies infectées ou non infectées. L’AC aide également les cellules à proliférer et la plaie à guérir plus vite. On utilise aussi l’AC à couvre des surfaces d’implant, d’appareil dentaire, de la prothèse, des sondes etc. Les chercheurs ont trouvé que l’AC a des propriétaires anticoagulants par les thrombocytes. La toxicité très basse d’AC permis l’usage comme un spray à la gorge et au nez, à avaler ou à appliquer sur la peau ou par voie d’urinaire et quand même par voie sanguine. Par rapport des infections fongicides et résistants de Candida albicans et de Candida glabata, on a trouvé que l’AC tue les champignons mieux que les fongicides traditionnels comme ketoconazole, fluconazole et a le même effet comme amphotericin B. L’inflammation autour la peau infectée est atténué. Il y a des essais sur des asthmatiques, qui se portent mieux grâce à l’effet anti- inflammatoire d’AC. L’étude montre que les particules colloïdes ralentirent les substances de cytochines et puissent ainsi freiner la réaction inflammatoire. Comment il y a possible pour l’AC à tuer le virus ? Des études in vitro sur VIH-1 et H1N1 grippe- A -virus et hépatite B virus ont montré que l’AC agie antiviral. Les particules colloïdales s’attachent aux ADN viral et empêchent l’ADN à se multiplier. On a fait des essais à couvre les condoms par AC pour empêcher la contamination de VIH. Il y a aussi une recherche pour trouver un crème vaginal imprégné d’AC pour empêcher la contamination chez les femmes avec des partenaires VIH-positives. En fin il y a des études in vitro sur plusieurs cellules cancéreuses traitées avec l’AC. Les chercheurs ont testés pas mal de cellules cancéreux qui viennent de cerveau, de poumon, de mammaire, de foie, de myélome chronique, d’os et de colon. L’action principale est lié au stress oxydative superflue par formation de ROS, que perturbe la production d’énergie de mitochondries et cause le mort de cellule précox, ( apoptos.) Il semble que l’action est pareille chez les différents types de cancer, mais il y a une différence en sensibilité parmi les cancers. Il y a aucune toxicité montrée chez les cellules normales. On explique que les mitochondries des cellules sains sont plus stabile que les mitochondries des cellules cancéreux, qui tous sont fragiles. En effet la recherche récente a trouvé que cancer est une maladie mitochondriale et n’a pas provenance d’ADN de noyau. On a trouvé une interaction différente entre l’AC et le cancer cérébral dites glioblastome. Ces cellules cancéreuses avalent les particules colloïdes (endocytose). Mauvaise stratégie de cancer, parce que l’AC fait l’ADN instable et frêne la cellule à se multiplier, est la cellule décède en avance. Il y a certaines types de cancer, que sont résistent de tous les chimiothérapies. La présence des particules colloïdales améliorèrent l’effet de chimiothérapie traditionnel. En résumé, qu’il y a un consensus sur l’effet de l’AC comme purifiant de l’eau et comme désinfectant. L’autorité suédoise a interdit l’usage interne en 2010, malgré le fait que l’AC est autorisé aux Etats Unis. Il y a déjà une magnitude d’études in vitro et sur les animaux qu’illuminent les actions de l’AC sur des microbes et sur les cellules cancéreux dans les systèmes biologiques. Aucune étude n’a réussi de montrer un effet toxique de particules colloïdales ou un effet néfaste sur les cellules saines. Il faudra encore des efforts de recherche pour implémenter les particules colloïdales parmi notre arsenal thérapeutique.   cropped-Source.jpg     Pourquoi un changement de style de vie ?- La motivation ?

  1.  J’ai  45 ans cette année et j’ai peur de vieillir.  J’ai pris du poids ces 15 dernières années et je ne retrouve plus ma ligne. Je ne trouve pas facilement des vêtements à ma taille et il faut constamment cacher ses rondeurs.
  2. Je me  fatigue vite en montant les escaliers. Je préfère prendre l’ascenseur ou l’escalier roulant. Je choisis  le parking la plus proche de l’entrée du Supermarché. Je ne peux plus rester debout pendant longtemps dans une file d’attente.
  3. J’ai mal au dos et aux articulations.  Mes jambes  gonflent facilement  quand il fait chaud.
  4. Mes règles ont commencé à se rapprocher.  Je suis souvent très irrité et je n’ai pas un bon  moral  une semaine par mois. Je gère difficilement  mon comportement vis-à-vis de mon conjoint et de mes enfants adolescents.
  5. Mon ventre est gonflé tel qu’il m’est difficile de nouer mes chaussures. Je ne vois plus mon sexe.
  6. Je n’ai pas envie de faire l’amour comme autrefois.
  7.  Je ne dors pas bien depuis un certain temps. Je me réveille plusieurs fois pendant la nuit, ressentant chaleur, angoisse  et troubles digestifs.
  8. Je  sais, je ne mange pas bien. Trop stressé pour manger le matin avant partir au travail, pas de possibilité pour déjeuner  tranquillement, trop fatigué pour cuisiner le soir. Plusieurs petits «  en cas » pendant la journée car j’ai souvent faim.
  9. Je n’ai pas le temps de faire du sport comme avant.
  10. Il y a longtemps que je ne fais plus mes contrôles médicaux. Peut-être que j’ai une affection qui évolue à bas bruit.  Mon généraliste a fermé son cabinet et je n’ai pas trouvé d’autre pour le moment.

Pourquoi  je dois commencer maintenant ? Si vous vous reconnaissez dans  certains évoqués précédemment, vous êtes certainement à l’âge où il faudrait changer de  style de vie. Votre espérance de vie est  encore de 40-45 ans. Alors  pourquoi ne pas faire l’effort maintenant quand vous pouvez prévenir des maladies graves et mieux vivre le restant de votre vie. Le changement c’est maintenant ! Pourquoi aller ailleurs ? Quand vous êtes dans votre milieu habituel, la vie se déroule comme toujours avec toutes les obligations et les devoirs. Comment  se consacrer à plus de  tranquillité et s’isoler pour trouver plus d’inspiration et des idées  une nouvelle vie ? Quels défis ?

  1. Il ne suffit pas  de se rendre compte que certaines choses ne fonctionnent plus comme avant.
  2. Il faut trouver une motivation assez forte pour se décider.
  3. Il faut trouver des moyens et des outils pour réaliser le changement.
  4. Il faut opter pour des cibles réalistes.

Pourquoi il y a des difficultés à changer le style de vie toute seule ? Nous faisons tous partie d’une famille, d’une communauté. Nous avons des amis, des collègues, des voisins. Nous sommes tous influencé par la société, le pays, la culture, la publicité,  et les attitudes dans notre entourage.  Les horaires de travail, les relations familiales, les habitudes héritées de nos parents, nos priorités, et nos moyens peuvent aussi entrer en ligne de compte. Qu’est-ce que nous pouvons faire pour vous ? Nous vous offrons de passer une semaine ou un weekend prolongé au mas dans une cadre calme et reposant, proche de la nature, dans un cadre enchanteur. Les environs permettent des balades à pied autour des vignes et  des forets de chênes et de visiter de nombreux sites touristiques. Pour lancer votre projet de « changement de style de vie » il est préconisé 4 séminaires/ 3 séminaires, interactifs, consacrés à l’alimentation, différents menus, régimes thérapeutiques, comportements alimentaires, comment établir les objectifs  et les réaliser ainsi qu’un  suivi à court et  moyen terme.

 DIETETIQUE

La diététique est la science de l’alimentation équilibrée. Si la nutrition se définit comme la science qui analyse les rapports entre la nourriture et la santé, la diététique y intègre une dimension culturelle liée aux  pratiques alimentaires. La nutrition est la science qui étudie les aliments et leurs effets sur l’être humain, tandis que la diététique est l’étude de l’ensemble des règles qui doivent régir l’alimentation de l’être humain. La diététique est une « norme sociale » qui varie selon les époques, selon les civilisations, selon les religions ou les croyances et bien sur selon l’état des connaissances en nutrition. À notre époque, sous l’effet du développement scientifique, les deux concepts tendent à se rejoindre. La « norme diététique » s’appuie sur des connaissances scientifiques qui ne cessent de s’accroître. La diététique serait le moyen le plus naturel pour conserver ou retrouver son poids, préserver ou améliorer sa santé Source Wikipédia

DIABETOLOGIE

La diabétologie est une branche de la médicine et plus particulière de l’endocrinologie qui se consacre à l’étude du diabète, ainsi qu’au diagnostic, au traitement et au suivi des patients diabétiques. Le diabète peut résulter de divers désordres métaboliques à cause d’ un déficit de la régulation du taux de glucose dans le sang dû à déficit de l’insuline, insulino- résistance ou une association des deux. Les plus importants et fréquents désordres de diabète sont des maladies cardiovasculaires, hypertension, dyslipidémie, neuropathie et micro angiopathie (touche le rein et la rétine). Pour savoir plus : Le livre sous la direction de L. MONNIER : DIABETOLOGIE, ISBN : 978-2-294-70868-8 2010, Elsevier Masson SAS. FAQ- Questions courantes Pourquoi je reprends le poids après un régime ? J’ai essayé plusieurs fois avec le même résultat. Il y a plusieurs explications.

  1. Quand on maigrir on perd des graisses, mais aussi des muscles. Pour chaque séance d’amaigrissement, on remplace des muscles par des graisses quand on reprit le poids, ainsi une diminution de masse musculaire que consume d’énergie. Et nous avons le fameux jojo phénomène !
  2. En plus, quand on perd plus que 10-15 kg, le corps épargne d’énergie et consume moins de calories pour le métabolisme basal. Ca donne un superflu d’énergie que doit être stocké.
  3. Après la carence d’énergie pendant l’amaigrissement, on a faim et reprend facilement des habitudes normales. Souvent la consumation de sucre rapide augmente  ( sodas, colas, baquettes, féculents raffinés, fruits sucrés, chocolats, bonbons, bière, vin) , donnant une augmentation rapide de glycémie et l’insuline, que favorise un stockage d’énergie non consumé par le corps sous forme de graisses et en plus un hyperinsulinisme qui baisse le glycémie trop , donnant une sensations de faim après 1-2 heures.

Est-ce que une perte de poids rapide et plus efficace qu’une perte plus douce ? Réponse, NON. Après 25 semaines la stagnation de poids, » plateau  de poids », et une reprise de poids est dans le même ordre quel soit la rapidité de perte. Mon marie et moi partagent les repas et mangent les mêmes choses, mais moi grossit et lui non. Pourquoi ? Nous sommes tous des individus différant. La dépense d’énergie varié avec l’âge, sexe et activité physique, mais il y a aussi des facteurs génétiques. Pourquoi est-ce que  les régimes fonctionnent mal à long terme ?

  1. Un régime est désigné pour une période courte pour maigrir assez rapide.
  2. Un régime est encadré d’un apport hypocalorique et une privation des certaines nutriments – déséquilibré.
  3. Ou l’alimentation  est  remplacée par des nutriments artificiels, en poudre par exemple.
  4.  Personne ne puisse continuer un régime à la vie !

Quelle est la différence entre un régime et une diète ? Le régime est un moyen de perdre poids corporel, tandis qu’une diète est un moyen de préserver le poids et la santé. Qu’est-ce que signifie la diététique thérapeutique ? Il  y a une stratégie de traiter ou modifier des désordres comme hypertension, dyslipidémie, un diabète en traîne de se développer ou des calculs rénaux, avec une alimentation adapté.  

Les régimes riches en protéines ou en lipides.

Comment expliquer le succès des régimes hyper protéinés en France et du régime de » Low Carbonate, High Fat » en Suède ? Il y a plusieurs raisons à cela quand on met en avant les avantages suivants : Les méthodes sont commercialisées pour le grand public comme  étant  rapides et     efficaces ! Le concept est séduisant car tout le monde voudrait les résultats visibles rapidement.

  1. Les témoignages de la presse people et la publicité vendent un rêve ! Tout le monde voudrait être chic et au top.
  2. Le régime hyper protéiné, est vraiment efficace pour couper le faim et perdre du poids. Les protéines se transforment en glucose dans les intestins au cours du métabolisme. La néoglucogenèse va alors envoyer des signaux de satiété au cerveau via des récepteurs de bien-être, mu-opioïdes.
  3. Le régime très pauvre en glucides, quant à lui, il  va baisser le taux d’insuline dans le sang ainsi que la glycémie après les repas, il augmente la sensibilité à l’insuline et diminue le stockage de graisse, permettant une perte de poids. Il va même améliorer le diabète de type 2 avec insulinorésistance. Les lipides ont un effet rassasiant. On ne fait aucune différence entre les glucides rapides et lents ; on réduit tous les glucides jusqu’à 20 g/j. Par rapport aux lipides on mangera presque sans exclusion des lipides d’origine animale et donc les graisses saturées.
  4. Les cures et les livres de cuisine avec des belles recettes ont beaucoup de succès à la lecture surtout !

Les échecs par contre son souvent mis sous silence. Pourquoi les professionnels du terrain (des diététiciennes et nutritionnistes) ont toujours beaucoup de difficultés à faire passer leur message? Par exemple la formule « Cinq fruits et légumes par jour » n’est suivie que par un Français sur quatre ! Un bon message, simple mais trop vague ! La mention apposée sur tous les paquets de cigarettes «  Fumer tue », n’a eu aucun effet de baisse sur le pourcentage de fumeurs en France, toujours environ 33% !                                                                                                  Les régimes classiques ne sont pas spectaculaires ! Ils sont souvent présentés sous forme d’une liste de quelques nutriments à prendre et d’autres à éviter ou à bannir ! Ou est le plaisir ? Certains se vantent même de s’attaquer avec succès à ce problème de santé publique qu’est l’obésité avec toutes les incidences qu’elle comporte sur la santé !         La réussite de l’amaigrissement dépend de plusieurs facteurs en plus des conseils nutritionnels. Le rythme biologique dans la journée, le sommeil, le stress, les facteurs psychologiques liés à  l’addiction (alcool, sucre), les habitudes de vie en famille, des collègues de travail, des amis, l’intérêt pour les loisirs, l’activité physique, le style de vie qui est  à la mode ! Réussir à maintenir le poids obtenu sur le long terme est une autre histoire !   Les inconvénients des « régimes spectaculaires » : 1 .On ne parle pas assez des effets indésirables des régimes spectaculaires !                                                                                                                                 2. On ne compte pas les sujets qui reprennent le poids !                                                                                                                                                    3. On se contente de montrer les réussites !                                                                                                                                             4. On ne fait pas des études  prospectives ! Les résultats à long terme sont ignorés! La vérité est qu’il n’existe aucun régime facile et simple, durable pour la vie sans contrainte ou effet indésirable! Des régimes déséquilibrés peuvent donner un amaigrissement rapide et spectaculaire, mais après 6 mois nous allons obtenir la même perte de poids identique à celle obtenue avec un régime hypocalorique et équilibré. Le régime équilibré ne met pas la santé en danger, c’est une modèle d’alimentation  pour la vie.  Nous vous proposons une diète à base d’ancienne diète méditerranéenne crétoise ! Voir » régime méditerranéen », source Wikipédia ! Il faut tourner la page et changer la mode de la vie !

Glucosides, lipides et corps cétoniques.

Le corps a besoin d’énergie utilisable sous forme de glucose. 200-225g/jour sont nécessaires quotidiennement   pour couvrir les besoins de base du cerveau, des muscles et des globules rouges. Les sources de glucose proviennent surtout de l’alimentation mais aussi  du foie et  des muscles.  L’insuline va baisser le taux de  glycémie  alors que  les  hormones  comme le  glucagon, l’adrénaline, l’hormone de croissance et la cortisone vont plutôt l’augmenter. Ces hormones régulent le taux de glucose dans le sang. S’il y a une manque de glucose provenant de l’alimentaire, le foie va y suppléer en fabriquant  glucose par le processus de la glycogenèse en utilisant des lipides et par la néoglucogenèse en utilisant des protéines.  Ces voies métaboliques vont aussi fabriquer des corps cétoniques qui peuvent apparaitre dans les urines  à un degré plus ou  moins important. Chez un diabétique le manque de glucose  va déclencher la sécrétion d’hormones, qui vont augmenter la glycémie par fabrication dans le foie et le taux de glucose va augmenter au niveau toxique à cause du manque d’insuline. De même, les corps cétoniques vont augmenter et  être à l’origine d’une acidose métabolique. Par contre  un sujet  qui a un taux d’insuline dans le sang assez suffisant pour maîtriser la glycémie dans la fourchette normale,  ne fabriquera pas de corps cétoniques susceptibles de déclencher une acidose métabolique. Autrement dit, les lipides et les protéines peuvent servir comme carburant de réserve chez un sujet normal et sain. Prenant quelques exemples : N°1 : Un sujet à jeun doit utiliser le stock de graisse périphérique pour alimenter les organes vitaux. Il peut avoir des corps cétoniques dans les urines tout en ayant une glycémie normale. N°2 La femme qui allaite a normalement prit 3-4 kgde graisse en stockage pour les besoins de l’enfant. Le stockage est utilisé et consumé pendant l’allaitement. N°3 : Un régime hypocalorique sans apport suffisant de glucides  donne aussi un déstockage de graisse et malheureusement aussi  une perte de masse musculaire. N°4 Des peuples Massaïs et Inuits, qui mangent très peu de glucides  les  remplacent par des lipides. Ils sont l’exemple des cultures anciennes .N°5. Un régime comme LCHF, riche en lipides et pauvre en glucides, utilise les lipides comme carburant, mais opère aussi un déstockage des graisses.

Cétogenèse

Comment fonctionne l’alimentation d’énergie de cellule quand il y a un manque de glucose, par exemple pendant un jeûne prolongé ou pendant une diète privée de glucosides ? Il y en a deux voies métaboliques pour fournir les cellules de l’acétyl-coenzyme A,  procurant  d’ATP : I. Par le cycle de Krebs utilisant glucose.                                                                                                                                                                                                                        2 .Par   II. Par la cétogenèse, la voie des corps cétoniques. Quand la voie cétonique est priviligée, le cycle de Krebs est ralenti, car ses substrats (principalement l’oxaloacétate) sont utilisés par une autre voie du foie, la gluconéogenèse. Les corps cétonique sont trois : Acetoacétate, beta-hydroxybutyrate et acétone. Ils sont produits par le foie, dans les mitochondries des hépatocytes. Le cœur et le cortex rénal utilisent préférentiellement les corps cétonique comme sources d’acétyl-CoA.  En cas de jeûne prolongé, jusqu’au 75% de l’énergie utilisée par le cerveau peut provenir des corps cétoniques.

IF Rating = Inflammation Factor Rating.

Comment est-ce que l’alimentation donne un reflet  sur l’état inflammatoire dans le corps ? Le rechercher nutritioniste  Monica Reinagel, Boston,  ont fait une investigation sur les groupes de nourriture et les classifiés. Ils sont scorés selon leur impact inflammatoire et anti inflammatoire. L’inflammation de cette dégrée basse est mesuré par une prise de sang, protéine C réactive, (CRP).     The inflammation Free Diet Plan, 2006. http://inflammationfactor.com/look-up-if-ratings/ Il y a un score fait d’environ 20  différents  facteurs d’inflammatoire et anti-inflammatoire, qu’on trouve dans l’alimentation. Les 5 facteurs principaux sont : ; Quantité et type de graisse ; Acides gras essentiels ; Vitamines, minéraux et antioxydants ; Indice glycémique : Substances anti-inflammatoires On a fait un bilan, inclurent tous  les facteurs pour chaque aliment, résultant d’un chiffre, qui indique l’effet inflammatoire. Des chiffres positifs indiquent un effet anti-inflammatoire et les chiffres négatives indiquent un effet inflammatoire.  L’effet anti-inflammatoire  augmente quand des chiffres positifs augmentent et vers versa. Sucre rapide, féculents, alimentation industriels, acide gras saturé et acide gras transe, donnent des chiffres inflammatoires, souvent très important. Viandes, voiles, laitage, des œufs et légumineuses  donnent des chiffres légèrement négatifs. Des légumes et des fruits sont autour 0 ou légèrement négatifs, sauf épinards (75 ml=+200) et banane (une banane=-118) Espresso, thé, vinaigre et sel sont 0. Poisson, fruit de mer, ail, poivre de Cayenne, gingembre, des olives, huile d’olive et huile de colza, des avocats donnent des chiffres anti-inflammatoire c’est-à-dire positif.

Tabagisme, insulinorésistance et syndrome métabolique.

Le métabolisme de corps est altéré  par le tabagisme ainsi  active que passive. Le tabac diminue la sensibilité d’insuline est augmente l’insulinorésistance. Egalement, le tabac augmente l’inflammation corporelle, donnant une inflammation chronique avec la protéine C réactive élevé. Les poumons sont le siège d’un processus inflammatoire et une contraction vasculaire.  Il est bien connu, que les fumeurs sont plus facilement victimes de bronchites, pneumonie, capture d’oxygène altéré, maladie obstructive pulmonaire et cancer de poumons. On a trouvé une association positive de tabagisme et obésité abdominal (insuline résistance) malgré un IMC dans la fourchette normale.   En plus, il y a un tas de matières toxiques, aient un effet toxique quand même sur les cellules d’insuline sécrétant de pancréas. Il y a des études, qui ont démontrés, que plus 20 cigarettes par jour donnent une sur risque de diabète (RR=1,61), et  toujours une risque plus important pour des fumeurs modérés, (RR=1,29) et également pour les anciennes fumeurs, qui prennent le poids après le sevrage (RR=1,23).

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), obésité, résistance de l’insuline et syndrome métabolique.

Pour diagnostiquer le  SOPK il faudra minimum deux sur trois critères suivants :

  1. Ovulation espacé ou un manque total  d’ovulation.
  2. Une fabrication élevée de testostérone, vérifié par prise de sang ou visible comme des poils épais.
  3. Des ovaires polykystiques, confirmés par échographie.

La fonction des ovaires est perturbée par une insensibilité de l’insuline, i .g. insulino résistance. Cette résistance de l’insuline relative cause un trouble hormonal d’ovaires avec un taux élevé de  testostérone et également des troubles hypophysaire. Des nombreux petits kystes ovariennes fabriquent des hormones androgènes et la testostérone. Obésité, ça veut dire une IMC >30, est un symptôme très fréquente chez les femmes de SOPK. Environ un sur deux femme avec SOPK ont un IMC >25, que signifie un surpoids ou une obésité. La résistance de l’insuline en association des hormones androgènes donne un loup noir chez les femmes SOPK. L’insuline et LH, hormone hypophysaire, sont synergétiques d’augmenter la production de testostérone, dérivant des ovaires.  En plus l’insuline déprime le SHBG, la protéine que transporte et  fait la testostérone inactive dans le sang. Alors, un taux bas de SHBG fait la testostérone active à augmenter. La testostérone puisse aussi  causer une résistance d’insuline dans les cellules périphériques comme des muscles. Une prise de poids détériore la résistance de l’insuline et au contraire une perte de poids va améliorer l’état. Des femmes SOPK ont aussi une perturbation de régulation d’appétit avec un envie prononcé pour le sucre, une satiété insatisfait et sont plus souvent une victime de boulimie. La recherche récente a démontré que cholecystine, une hormone de satiété, que se trouve dans les intestines, donne des signaux au centre cérébral de régulation d’appétit par le nerf vague. Le cholecystine est libéré en  moins quantité chez les femmes avec SOPK, à cause de taux augmenté de testostérone. Grelin est une hormone de faim, que stimule l’appétit après un repas. On a démontré que les femmes SOPK  ont un taux élevé de grelin après le repas, ça veut dire, qu’elles ont  toujours faim.  L’obésité et  la résistance de l’insuline sont associées d’un taux bas de grelin à jeun. Quand le poids corporel baisse le taux de grelin augmente, que donne plus de faim et explique bien pourquoi on reprend vite le poids. Le syndrome métabolique est constitué de plusieurs perturbations métaboliques. Trois sur cinq critères sont obligatoire pour la diagnose « syndrome métabolique ».

  1. Obésité abdominale, périphérie abdominale > 88cm chez la femme et 102 cm chez l’homme.
  2. Glycémie à jeun >1,1 g/l
  3. Dyslipidémie avec triglycérides > 1,5g/l
  4. HDL cholestérol<0,5g/l chez la femme et <0,4g/l chez l’homme
  5. La tension >130mm/80mm

Les femmes SOPK remplissent facilement les critères de syndrome métabolique.  La résistance de l’insuline est la pathologie commune pour les deux désordres. Selon l’explication dessus, les femmes SPOK d’un  poids normal   ont  aussi une résistance de l’insuline, mais moins accentué que les femmes en poids superflue. Le risque augmente avec l’âge et l’IMC pour les femmes SOPK à développer le syndrome métabolique. Les études américaines ont démontrés que 25% de femmes SOPK développe le syndrome métabolique avant l’âge de 40 ans. Ca fait SOPK le facteur plus important pour le développement de syndrome métabolique. La première thérapeutique est perte de poids et activité physique pour les femmes SOPK obèse avec envie de tomber enceinte. Souvent qu’une perte de poids de 5% puisse remettre l’ovulation. Depuis longtemps, clomifène est prescrit pour stimuler l’ovulation. En cas de résistance pour clomifène le réussit va augmenter avec association de metformine. Metformine est un médicament diabétique pour diminuer la résistance de l’insuline. Aucun risque augmenté de malformation fœtale n’est démontré, mais il est quand même déconseillé pendant la grossesse.

Exercice musculaire, sports d’endurance et diabète type 2

L’importance d’un exercice musculaire est mal connue  comme prévention primaire d’un diabète T2. Une étude américaine, i. g.  d’un  suivi de  32 002 men pendant 18 ans (1990-2008) pour évaluer l’importance d’un exercice aérobic et le renforcement musculaire sur la prévention d’un diabète type 2, ont montré que le renforcement musculaire fait pendant 150 min/semaine était liée avec une baisse signifiant, développant diabète type 2,  indépendant l’exercice aérobic pendant 150 min/semaine. Une association entre les deux types d’exercice augmentait le bénéfice. Achives de Internal Medecine JAMA Network. Août 2012. Auteur : Andres Gröntved et al.

Dépense d’énergie après amaigrissement et la diète d’Indice- Glycémique- Bas.

Il est bien connu que l’amaigrissement est assez facile, mais à conserver le poids obtenu est difficile. Tous le monde connait le fameux plateau de poids et la facile prise de poids que s’impose souvent.   Pour repondre à la question s’il y a un régime plus favorable pour maintenir le poids, une étude est performé à Boston, Massachusetts. An étude prospective 3 bras cross-over était structuré, incluant 21 jeunes adultes en surpoids ou obésité. Les sujets ont un régime et ont  perdu 10%-15% de leur poids avant d’entrer dans l’étude. Ils ont tous reçu trois diètes différents dans un ordre par hasard mais iso calorique. Chacun période de diète ont duré 4 semaines, faisant 12 semaines pour les trois diètes. La diète pauvre en lipides contenait 60E% glucosides, 20E% lipides et 20E% protéines, la diète avec  indice glycémique bas contenait 40E% glucosides, 40E% lipides et 20E% protéines et la 3ème diète, très pauvre en glucosides mais riche en lipides, contenait 10E% glucosides, 60E% lipides et 30E% protéines. En concluant, les sujets âgées 18-40 ans, ont tous subis les examens pour fixer leur métabolisme basal et leur dépense d’énergie total avant et après les 3 par 4 semaines de régimes. En plus, plusieurs hormones sont déterminées, comme cholestérol et cortisol. Résultats : La diète pauvre en lipides, dit aussi traditionnel, a donné le plus grand baisse de métabolisme, soit basal, soit total. La diète avec l’indice glycémique bas, comme la diète méditerranée, a aussi donné un baisse de métabolisme, mais beaucoup moins prononcé et la diète riche en lipides a en fait donné très peu baisse de métabolisme basal et quand même pour certain sujets une augmentation de métabolisme liée avec activité physique. Autrement dit, le corps a épargné plus d’énergie en métabolisant les glucosides que les lipides. Le niveau des hormones sont presque les mêmes avec les trois régimes, sauf le cortisol et le cholestérol LDL, que sont  plus augmentés avec le régime riche en lipides. Ca puisse être un problème par rapport une risque augmenté pour la maladie cardiovasculaire. Un bon compromis sera la diète avec l’indice glycémie bas, comme la diète méditerranée. Source : JAMA 2012 ; 307(24) :2627-2634.

Sédentaire – un facteur métabolique de risque indépendant

Des périodes prolongées de sédentaire augmentent le risque pour la plus part de maladies modernes ainsi pour la morte précoce,  indépendant des activités physiques d’intensité moyenne ou fortes. Quand on est sédentaire, il y a une absence de contractions musculaires, ça veut dire que les musclées sont inactives. Le pathophysiologie d’un métabolisme énergétique bas liée avec sédentaire, puisse donner  des effets néfastes pour la santé. Il provoque une augmentation de grasse abdominal  et  présente une réponse inflammatoire systémique de bas grade.  Ceux -ci  inhibe la sécrétion de interleukine- 6 de muscles, qui est  responsable de  métabolisme de lipolyse. Pour lutter contre les effets indésirables de notre santé, il est indispensable d’augmenter l’activité physique quotidienne et diminuer les périodes de sédentaires.

  Activité   physique quotidienne fort, peu de sédentaire  
  Peu d’activité   physique moyenne et forte, inactivité quotidienne   D’activité physique moyenne et   forte d’importance
  Sédentaire important, inactivité   musculaire

Sédentaire et activité physique moyenne et important sont deux facteurs indépendants pour la santé. Quatre sujets typiques puissent se présenter,combinant les quatre types d’activité, plus ou moins bon pour la santé.

Kcal    
3500 Total= 3350 kcal
3000
2500 Total= 2650 kcal
2000 Activité physique quotidienne= 700 kcal Activité Physique quotidienne= 1400 kcal
1500 Activité Physique moyenne et   forte = 300 kcalDépense d’énergie pendant les   repas= 150 kcalMétabolisme basal= 1500 kcal Activité Physique moyenne et   forte= 300 kcalDépense d’énergie pendant les   repas= 150 kcalMétabolisme basal= 1500 kcal
1000
 500
    0
  Sujet A Sujet B

Dépense d’énergie totale et spécifié pour deux sujets A et B. Le sujet A ont un quotidienne inactive et le sujet B un quotidienne actif.

     Inactivité physique et sédentaire
                           Comble de graisse abdominal
                           Infiltration de macrophages dans la   graisse abdominale  
                           Inflammation systémique de   bas grade 
                           Insulinorésistence, athérosclérose,   dégénération neuronal    
« The diseasome of physical   inactivity » – Diabète type 2, Dépression, Cancer de colon, Maladie   cardiovasculaire, Démentie, Cancer de seins.

Inactivité physique ainsi que sédentaire, des facteurs de risque indépendants, augmente le risque pour plusieurs  maladies. Läkartidningen ( Le Journal de Médecins) 2012-08-21 , N° 34. Elin Ekblom-Bak, MSc, chercheuse en formation, Med. Fac., Karolinska universitetssjukhuset Björn Ekblom, médecin, professor emeritus; les deux:  Lab.Astrand , L’ecole sup. sportif (GIH), Stockholm

Manque de sommeil, syndrome métabolique et obésité.

Chronique manque de sommeil est un comportement, que a évolué depuis les dernières décades. Des études laboratoire et épidémiologique ont donné des indices que manque de sommeil puisse augmenter le risque pour diabète type 2 et obésité.  Des nouvelles données impliquent la relation entre privée de sommeil et prise de poids. Le risque pour attrapé diabète type 2 puissent  s’expliquer par trois voies métaboliques : altération de métabolisme glucidique, augmentation de taux  des hormones d’appétit et une diminution de dépense d’énergie. Une étude suédoise, «  cross-sectional », avec  une sélection d’une population de 400 femmes, âgées 20 ans- 70 ans, a démontré que des femmes qui ont dormi moins de 5 heures par nuit, ont une circonférence abdominal élevé, au risque pour maladie cardiovasculaire. En plus, elles ont  perdus son sommeil de REM.  Source : Journal of Sleep Medecine 2010 May 1 :33(5) : 593-598.

· THEORIE CHINOISE

Pour les Chinois, la vie se génère en énergie yin et yang; ces deux formes de l’énergie doivent toujours être en équilibre pour que la vie puisse se développer harmonieusement. Il n’y a pas deux énergies distinctes qui s’auto équilibreraient, mais une énergie à deux phases chacune génératrice de l’autre : elles sont inter dépendantes. Pour aider l ‘homme dans son existence les Chinois ont créé une médecine indigène: la MTC, Médecine Traditionnelle Chinoise; Celle ci comporte 5 spécialités: la Pharmacopée la Diététique L’Acupuncture le Tuina ( massage traditionnel chinois) le Qi gong Toutes ces spécialités n’ont qu’un but: canaliser, équilibrer et distribuer l’énergie dans le corps. Le corps est constitué de chaire, d’os, d’entrailles, organes, viscères, nerfs ( tout cela étant énergie puisque constituée de cellules, d’atomes donc d’ensembles électriques ). A l’intérieur de ce corps circule l’énergie sous 4 formes: Weï, Than, Thin et long suivant sa profondeur de la surface de la peau à l’intérieur de la chaire. Cette énergie est stockée dans des réservoirs appelés « méridiens merveilleux ou curieux». Ces méridiens sont au nombre de 8 : le Jen Mo (ou Vaisseau Conception, VC), le Tou Mo (ou Vaisseau Gouverneur, VG), le Tchong Mo, le Tae Mo, le Yin Weï, le Yang Weï, le Yin Kéo, le Yang Kéo. Cette énergie va être distribuée dans l’ensemble du corps par des méridiens portant le nom des organes dans lesquels ils vont apporter cette énergie: ces méridiens sont au nombre de 12 : par exemple, le méridien du poumon, foie, estomac, cœur … Ces méridiens sont en symétrie de chaque côté du corps : ainsi il y a un méridien poumon du côté droit et un côté gauche … Pour parcourir chaque méridien, l’énergie met 2 heures; pour parcourir l’ensemble du corps il faudra donc 2 heures multiplié par 12 méridiens = 24 heures! Cette énergie qui doit respecter la loi de l’équilibre c’est à dire le Yin et le Yang, doit aussi respecter la loi des 5 éléments, loi universelle de régulation de la création. Ces 5 éléments sont : le bois, le feu, la terre, le métal, l’eau. A chacun de ces éléments correspondent des couleurs, des saisons, des goûts, des caractères … Ces 5 éléments sont régis par 2 cycles: le cycle Shen, qui engendre, et le cycle Kô qui s’oppose. Ainsi dans le cycle Shen le bois engendre le feu, en l’alimentant, qui engendre la terre en créant des cendrés, qui engendre le .métal ( les métaux contenus dans le sol), qui engendre l’eau par les minéraux présents. Dans le cycle Kô, le bois s’oppose à la terre en la recouvrant, celle ci s’oppose à l’eau en l’endiguant, qui s’oppose au feu en l’éteignant, qui s’oppose au métal en le fondant, qui s’oppose au bois en le coupant. Lorsque l’énergie circule librement dans l’équilibre des deux cycles de la loi des 5_~I_éments et de l’équilibre du Yin et du Yang, alors la personne est en bonne santé.

Combattez la déprime et la dépression Grâce au massage Impérial.

. (Article paru dans le magasine Santé Nature N°2 – nov. /déc. 2002) Crée par Eric Darves-Bornoz, directeur formateur de l’Institut Hypoténuse, diplômé de massage occidental et traditionnel chinois, fruit de longues recherches et de travail, le Massage Impérial est un massage unique que seul les masseurs formés par l’Institut Hypoténuse pratiquent. Etudié pour relancer les énergies de défenses et de combativité, il s’inscrit parfaitement dans l’aide à apporter à une personne en souffrance psychologique.   Alliant les techniques occidentales et orientales, ce massage associe la douceur du massage relaxant et la puissance du massage chinois.   Puisant son essence dans 2 philosophies différentes, opposées en apparence, mais ô combien complémentaires, le Massage Impérial va agir à divers niveaux.   Les techniques occidentales de type califomien et suédois vont permettre un travail musculaire conduisant à un profond relâchement des tensions. Que celles-ci soient émotionnelles, nerveuses, mentales ou musculaires, le travail sur le corps va conduire à un « lâché prise» de la personne massée.   Les propos du Docteur Alexander LOWEN sont une évidence pour tout masseur ayant quelque peu d’expérience: « Les contractures du physique sont les résultats des frustrations du psychique ». On retrouve là toute la valeur du terme psychosomatique.   Ainsi, quelqu’un qui a mal au dos est souvent quelqu’un qui en a « plein le dos », une personne avec de fortes contractures au   niveau des épaules a souvent des charges bien lourdes à porter…      .   En massant, les muscles vont s’assouplir, se délier et se relaxer. Il faut ici comprendre le mot « relaxer» dans son véritable sens, c’est-à-dire libérer (relaxer un prisonnier veut dire le libérer).   Ainsi en relaxant, libérant les tensions musculaires, les mécanismes les ayant engendrés vont eux aussi se libérer! L’apprentissage des nouvelles sensations dans le corps, vivre celui-ci différemment, retrouver le plaisir de son éprouvé, va conduire indubitablement à percevoir les choses et les événements d’une autre façon, nous permettant d’agir plus en accord avec sa réalité profonde.:   Les techniques orientales vont, quant à elles, débloquer certains points où l’énergie stagne et relancer celle-ci suivant les voies de distributions appelées méridiens. Ils sont au nombre de 12 et sont chargés d’acheminer l’énergie, le Qi, dans le corps.   Cette énergie provient des huit vaisseaux merveilleux, sorte de réservoir,qui régulent la distribution et la circulation du Qi. Certains points sont plus particulièrement traités. L’action sur les points 20 VG et l ” rein va permettre de replacer l’être dans sa verticalité, reliant le point le plus haut avec le plus bas, le point lumière au point ombre. Les 23VC et le 16 VG (nivellement des émotion et point de sérénité) vont, quant à eux permettre de réguler l’émotionnel.   D’autres points vont agir sur des paramètres différents, comme le 36 E (modificateur de terrain) ou bien encore sur l’ego dans le rapport avec soi-même et avec les autres.   Le massage va emprunter des trajets bien précis incluant le travail des 5 éléments et sollicitant plusieurs méridiens: celui de l’estomac dont l’état psychique est l’équilibre, la stabilité, la digestion des soucis (en particulier ce qui est difficile à digérer)   le Rate Pancréas lié à la concentration, l’esprit de synthèse, la gestion du capital énergétique, le Vésicule Biliaire permettant la décision, le combat, le Foie responsable de la colère, le Rein lié au psychisme et activant le courage, le Vessie contenant tous les points YU en rapport direct avec les organes.   4 méridiens merveilleux seront sollicités: le Jen Mo, le Tou Mo, le Tae Mo qui relanceront l’énergie vitale, l’énergie essentielle et relieront les méridiens Yin aux Yang et le tout puissant Tchong Mo (vaisseau vital), considéré comme le contrôleur de l’énergie et du sang dans le corps qui va agir de concert avec le méridien du Rein en activant l’énergie nécessaire au courage.   Plusieurs énergies circulent dans le corps sur différents niveaux. ‘Le massage occidental de type suédois, profond, sera au contact de l’énergie long, le massage chinois s’effectuera d’une autre façon: le toucher du masseur sera de type peaucier, de surface, de manière à réveiller et activer l’énergie Weï ou énergie de défense.   Tous ces paramètres, par leurs actions, vont aider la personne dans les instants pénibles du mal être, de la déprime ou de la dépression.   En permettant de relâcher les tensions, en activant les énergies de défenses, de combat, de volonté et de courage, la personne retrouvera le goût de la vie, l’envie d’action, l’envie d’agir.   Une précision s’impose toutefois: ne nous trompons pas, il n’existe pas de remède miracle, aucune technique au monde ne peut en quelques tours de « passe-passe» résoudre les problèmes des gens. Seule la persoime possède le potentiel et les moyens de régler ses problèmes, et cela demande du travail, dl! temps, de la volonté et du courage. Le Massage Impérial ne résout pas les problèmes, il est là pour aider, sa puissance réside dans le fait qu’il va reconnecter les gens à leur propre pouvoir, à leur potentiel. Le Massage Impérial relancera l’énergie nécessaire pour redonner confiance, volonté, force et envie de combattre.   Cette activation se fera rapidement puisque le protocole d’action du Massage Impérial prévoit 3 massages répartis sur 3 semaines.   Cependant, nul n’est besoin d’être dans un état de souffrance pour bénéficier de ce massage; il convient parfaitement aux personnes stressées, fatiguées, convalescentes, ayant besoin de redynamiser leur énergie.

Les résultats 2012 de l’enquête ObEpi

15% de la population française est obèse, soit 7 millions de personnes.  La progression de l’obésité ralentit pour la première fois depuis 15 ans, mais a augmenté 35% entre 2009-2012 chez les jeunes âgés 18-24 ans. Risque augmenté pour des complications de l’obésité : Hypertension x 3, cholestérol x2,5 et diabète x7. L’incontinence, l’asthme, l’apnée du sommeil – risque accrus avec IMC augmenté. 3 ,3% de la population obèse a eu recours à une chirurgie bariatrique.

Be the first to comment on "Page français"

Leave a Reply